Polluants inorganiques (Impuretés minérales)

Home Services Analyse des contaminants (AF) Polluants inorganiques (Impuretés minérales)

Polluants inorganiques (Impuretés minérales)

Certaines de ces impuretés ont une influence sur les qualités organoleptiques de l’eau et les aliments, son aspect esthé­tique ou son comportement dans le réseau de distribution, mais sont sans effet appréciable sur la santé du consommateur, alors que d’autres ont un effet reconnu.

Impuretés sans effet appréciable sur la santé

Certains métaux

Le fer et le manganèse peuvent provoquer une coloration et sont à l’origine de dépôts dans les réseaux. Des corrosions peuvent en résulter. Par ailleurs, ils affectent les qualités organoleptiques de l’eau, comme d’autres métaux : le cuivre, l’aluminium, le zinc.

Impuretés affectant la santé

Métaux lourds

Rejetés avec les Eaux Résiduaires Industrielles, le cadmium, le chrome, le cuivre, le nickel, le plomb, le mercure doivent en particulier être retirés de l’eau.

Ils sont généralement adsorbés sur les matières en suspension présentes dans l’eau brute et l’élimination de ces MES suffit alors à garantir leur élimination. Ils peuvent aussi être dissous dans l’eau et nécessiter un pH approprié pour être éliminés sous forme d’hydroxyde après coagulation-floculation.

Dans certains cas, ces métaux peuvent être complexés, soit par des matières organiques naturelles (ex. : le mercure), soit par des polluants. Le traitement doit alors être capable de détruire ou éliminer ce complexe.

Antimoine

Suspecté d’influencer la composition du sang

Arsenic

Naturellement présent dans certaines eaux, l’arsenic est à l’origine de cancers cutanés et peut-être d’autres formes de cancers, voire de problèmes circulatoires.

Baryum

D’origine généralement naturelle, ce métal pourrait provoquer des problèmes cardio-vasculaires.

Bore

Le plus souvent apporté en quantité limitée par les Eaux Résiduaires Urbaines et les ERI, le bore dans les eaux douces ne prend en principe des concentrations excessives que sous des influences naturelles dans certaines régions, mais la généralisation de l’usage des borates dans les détergents fait évoluer cette situation. L’effet du bore est encore très discuté.

Sélénium

Très répandu mais toxique pour l’homme au niveau du foie, des ongles et des cheveux.